Skip to Content

Block Magazine

La créativité a sa place
Numéro 24

Ready-Made

Aménagé chez lui à Toronto, le bureau de Dom Cheng, Nonument, est l’exemple parfait de l’atelier d’architecte : un endroit pour travailler, s’amuser, apprendre et évoluer. Un endroit où il conçoit des bâtiments et des objets en suivant son intuition : « J’ai tendance à tomber amoureux de certaines formes qui influencent mes dessins et vice versa. »

Par: Kristina Ljubanovic

Photo Par: DOM CHENG

  1. Un carnet de croquis Moleskine et un stylo plume Supra laiton de Kaweco« Ces deux-là me suivent partout et me permettent de coucher mes idées sur le papier. »
  2. 10,000 Untitleds (série 1 à 10) « Je garde toujours un fragment des installations artistiques sur lesquelles je travaille. Ces 10 bandes de papier journal étaient les premières des 10 000 à être estampillées à la main et numérotées pour une expo Come Up to My Room à l’hôtel Gladstone. L’installation avait l’accumulation pour thème. »
  3. Une carte de basketball Fleer de Bob Cousy, 1961, en action « Sur un coup de tête, j’ai écrit à Bob Cousy, la légende des Celtics, pour le féliciter de son jeu et lui demander s’il accepterait de nous rencontrer, mon fils et moi. Il n’a pas lancé d’invitation mais on a reçu une carte dédicacée : “To Dom + Kobi—Peace, Bob Cousy.” »
  4. Une lampe de bureau Tolomeo d’Artemide « Je crois que tous les designers en ont une. »
  5. Readymade (étude n° 2, ruban de masquage) « Je passe beaucoup de temps à fabriquer des choses et à réfléchir à comment détourner des matériaux ordinaires de leur fonction première. » 

 

Partager cet article