Skip to Content

Block Magazine

La créativité a sa place
Automne/Hiver 2021
Numéro 23

Une denrée non périssable

Par: Sydney Loney

En haut: Image offerte par City of Vancouver Archives; En bas: Photo offerte par Allied REIT

C’est à 16 ans que Robert Kelly, né en 1861 à Russell en Ontario, découvre le métier d’épicier : il est alors commis chez William Petrie, un magasin d’alimentation générale. Après avoir été vendeur, télégraphiste et représentant de commerce, il fonde son empire alimentaire à Vancouver en 1896. Avec son associé Frank Douglas, ils louent un local dans la rue Water, où la proximité de la voie ferrée et du port leur permet de faire fructifier leurs affaires, malgré la crise économique.

En 1897, Kelly, Douglas and Co., épiciers en gros et importateurs de thé, ravitaillent les chercheurs d’or du Klondike. En 1905, ils lancent Nabob, une marque de thé et de café haut de gamme, et décident d’avoir leur propre magasin. Ils font alors appel à W. T. Whiteway, architecte des grands magasins Woodward’s, pour construire un bâtiment de cinq étages, à ossature de bois et façade de brique, dans l’ouest du quartier Gastown, au 375, rue Water.

Très vite, l’immeuble gagne de la hauteur : avec deux étages supplémentaires, il devient l’un des plus grands magasins du Canada. Les affaires n’ont jamais montré de signes de faiblesse, mais la santé de Robert Kelly, elle, s’est détériorée après la Première Guerre mondiale. Le « Kelly Building » a porté le nom de son propriétaire, mort en 1922, jusqu’à sa restauration en 1987, où il a été rebaptisé The Landing. Allied l’a acheté en 2020 à Greg Kerfoot, également propriétaire des Whitecaps de Vancouver. Il abrite toujours la boutique officielle du club de soccer et garde son titre de plus grand bâtiment … de Gastown : un hommage tant à ses années de gloire qu’aux modestes débuts de son premier propriétaire.

Partager cet article

Articles Similaires