Skip to Content

Block Magazine

La créativité a sa place
Numéro 24

Jeudi 9 Septembre 15h35

Direction l’espace à partir de l’Arsenal art contemporain à Montréal.

Par: Sara Baron-Goodman

Offertes par PHI Studio

Photos by Studio L’loi; Courtesy of PHI Studio

L’infini se targue d’être le voyage dans l’espace le plus accessible qui soit, et ce n’est pas une exagération. Je mets mon casque et soudain, la pièce dans laquelle je me trouve s’éclipse, remplacée par un cosmos chatoyant qui se déploie sur 360 degrés. Je suis immergée dans le vide sidéral, noir, profond, sidérant.

En collaboration avec la NASA, les studios Felix & Paul ont confié des caméras de réalité virtuelle (RV) aux astronautes à bord de la Station spatiale internationale (SSI) : un projet élaboré pendant trois ans. Leurr mission : filmer leur quotidien, documentant la transformation d’un être humain au cours d’un tel voyage.

« À leur retour, ils doivent réapprendre à marcher », note Félix Lajeunesse, directeur de création de Felix & Paul, qui a réalisé L’infini en collaboration avec le Centre Phi à Montréal. Cette sensation est bien présente au fur et à mesure de ma visite : les deux pieds pourtant bien à plat sur la terre ferme, je n’arrive pas à faire un pas en avant, mon cerveau étant persuadé que cela nous conduirait à une chute dans le néant.

Quand j’atteins enfin la version RV de la SSI, probablement à quelques mètres à peine mais à des années-lumière dans ma tête, des sphères dorées apparaissent devant mes yeux. En les touchant, je change de décor et découvre une partie de la vie à bord, racontée par les astronautes eux-mêmes.

« Je crois que c’est une démonstration de l’art de demain : des expositions expérientielles grandeur nature où le visiteur parcourt tout un univers », note Félix Lajeunesse. Un projet qu’il a imaginé, puis réalisé avec la collaboration de la NASA.

Rares sont les œuvres d’art qui combinent contenu cinématographique et réalité virtuelle en temps réel. Sans compter que c’est une première pour Félix Lajeunesse que d’inviter des centaines de personnes à vivre une expérience artistique individuelle en même temps et dans un même lieu. « Les gens réagissent et interagissent dans la pièce. Leur corps fait partie intégrante du récit et ils créent leur propre histoire en se déplaçant. Le voyage est différent pour tous », explique-t-il.

« On a bien entendu fait des essais avant pour imaginer les réactions du public, mais on ne mesure vraiment l’impact émotionnel de cette exposition immersive que depuis son lancement », ajoute-t-il. Il va sans dire qu’il est astronomique.

« Les gens réagissent et interagissent dans la pièce. Le voyage est différent pour tous. »

L’infini était présentée à l’Arsenal à Montréal jusqu’au 7 novembre 2021. Une tournée est prévue.

Photo offerte par Felix & Paul Studios

Partager cet article